JEAN COCTEAU (1889-1963), d'après le carton de JEAN COCTEAU (1889-1963), d'après le carton de

Les deux pigeons Tapisserie en laines polychromes tissée sur les métiers de Raymond Picaud à Aubusson. Signée 48 x 42 cm «Il n'y a rien de plus noble qu'une tapisserie. C'est notre langue traduite dans une autre, plus riche, avec exactitude et avec amour. C'est un mélodieux travail de harpiste. Il faudrait les voir, nos harpistes, jouant sur les fils à toute vitesse, tournant le dos au modèle, allant le consulter, revenant jouer leur musique de silence. On s'étonne qu'un tel luxe existe à notre époque où le confort le remplace. Un jour avec Picasso, à l'Opéra, nous constatâmes que des oeuvres médiocres prenaient de la grâce et du style, traduites dans cette langue. Mais lorsque texte original et traduction s'équilibrent, alors on s'émerveille de notre artisanat de France.» Jean Cocteau * «Les poésies de laine de Jean Cocteau», Tapisserie d'Aubusson, SETA, 1983 Par ces mots, Jean Cocteau témoigne de son admiration pour l'art de la tapisserie. Celui qui tissera les premières tapisseries en partant des projets laissés par Cocteau n'est autre que Raymond Picaud, dès le printemps 1970, à la manufacture d'Aubusson dans l'atelier qu'il dirige. On ne peut que regretter que Cocteau n'ait pu découvrir les laines de Picaud car un dialogue n'aurait certainement pas manqué de s'établir entre eux, et, «une autre tapisserie encore aurait pu naître eti aurait probablement bouleversé un monde qui ronronne aujourd'hui quelque peu », comme le suggère Pierre Masteau*. La collection que nous présentons ne rassemble pas moins de quatorze tapisseries provenant des cartons de Jean Cocteau ainsi qu'un service de table en porcelaine de 48 pièces reprenant les célèbres profils de l'artiste, édité par SETA Aubusson en tirage limité (250 exemplaires). Cette collection rassemble également d'autres tapisseries d'Aubusson tissées à partir des cartons de Jean Picart Le Doux, Jean Lurçat, Jacquelot et Cornic, qui, dès les années 20, rénovèrent en profondeur le langage de la tapisserie tant par la couleur, le format que les sujets traités entre modernité et tradition. Ces vingt-cinq tapisseries ont été minutieusement choisies et acquises par le grand père de l'actuelle propriétaire directement à la manufacture d'Aubusson dans les années 70/80

Accès abonné
Tous les lots de la vente aux enchères
En savoir plus
Le résultat de ce lot / l'estimation de ce lot