François Joseph Charles REVERCHON (1829-?) François Joseph Charles REVERCHON (1829-?)

Marie-Henriette, reine des Belges Camée ovale, en agate beige à deux couches, sculpté en bas relief du profil droit de la reine coiffée à la mode de l'époque: cheveux tirés sur les tempes, frisotis sur le haut, flot d'anglaises sur l'arrière retenu par un peigne perlé. Elle porte un collier de perles et des pendants d'oreille «boule». Le camée est signé REVERCHON, à la base du cou, et gravé à la pointe au dos: CAMÉE GRAVÉ EN 1867/ S.M. LA REINE DES BELGES (4,8 x 4 cm). Il est présenté dans un cerclage en vermeil (poinçons non identifiés) et porte, sur l'arrière, un anneau et un pied articulé de présentation. Paris, 1867. PhM État de conservation: bon. Trace de choc avec très léger manque dans la partie basse. Provenance: Michel Aloÿs Ney (1835-1881), 3e duc d'Elchingen (1855). Par descendance, les héritiers de Laetitia Germaine Marie Agnès Ney d'Elchingen (1940-2005), fille unique de Michel Georges Napoléon Ney d'Elchingen (1905-1969), 6e prince de la Moskowa (1933). NOTE - Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine (1836-1902) épousa, en 1853, le duc de Brabant, futur Léopold II, deuxième roi des Belges de 1865 à 1909. Cavalière émérite passionnée de chevaux, elle était apparentée à Maximilien Ier du Mexique, frère de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche. Michel Aloÿs Ney était officier de cavalerie et avait servi pendant l'Expédition du Mexique; il était aussi neveu de Joseph Napoléon Ney, 2e prince de la Moskowa, l'un des fondateurs du Jockey Club. François Joseph Charles Reverchon, né à Meudon en 1829, était un graveur en camées, médailleur et dessinateur de portraits qui exposa au Salon de Paris de 1857 à 1881. Il fut élève de Louis-Denis Caillouette et de David d'Angers

Accès abonné
Tous les lots de la vente aux enchères
En savoir plus
Le résultat de ce lot / l'estimation de ce lot